Quelles vont être les grandes tendances de la mode masculine dans les années 2021-2030 ?

C’est une question importante :

Les tendances de mode influencent notre façon de voir les choses. Cela dicte nos choix de style et nos achats de vêtements.

C’est pour ça que toute marque, tout créateur, tout influenceur, et tout journaliste de mode se doivent d’essayer de comprendre les tendances qui vont forger la mode à partir de 2021.

Un style libéré

Une grande tendance de fond est l’adoption d’un style plus libéré. Voici une liste des tendances de style qui vont continuer à fortement influencer notre style dans les prochaines années.

1. Le style streetwear

Ce style prend ses origines dans les rues new-yorkaises des années 70-80. Il a gagné en popularité grâce au R&B dans les années 90 et 2000. Puis, il a connu sa consécration dans les années 2010.

Consécration ?

Oui… Il est passé des rues de Harlem aux défilés des grands marques de luxe à Paris, Londres, Milan, et New York.

Burberry : Tendance luxe et streetwear

La tendance streetwear influence même les maisons de luxe. Par exemple, Burberry a nommé Riccardo Tisci (connu pour son goût pour le streetwear) comme Creative Director.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez notre article sur les marques et vêtements streetwear.

2. L’activewear et l’athletisure

Cette tendance du vêtement confort s’incarne dans l’activewear, aussi appelé l’athleisure.

L’idée ici ?

La vie active.

La fusion des activités sportives dans la vie de tous les jours.

La tendance athleisure dans la mode homme

Des marques comme Lululemon et Nike ont fortement influencé la mode masculine de l’athleisure et ont rendu le sportswear acceptable au quotidien.

Baskets aux pieds, joggings, et sweatshirt…

Il est accepté et même tendance de les porter pour passer une aprèm’ entre amis (ou parfois même pour aller au bureau).

3. Le loungewear (ou homewear)

Nous n’avons jamais passé autant de temps chez nous qu’en 2020.

Cela a accéléré l’adoption du loungewear (ou homewear), ces vêtements confortables créés pour être portés à la maison.

On peut voir ce style de deux façons :

  1. Ce sont des vêtements de tous les jours rendus plus confortables, afin d’être à l’aise à la maison ;
  2. Ce sont des pyjamas rendus plus élégants afin d’être portés pendant la journée.

Comme le télétravail semble être là pour rester (au moins pour un ou deux jours par semaine), le loungewear n’est pas près de partir.

4. Un style plus relax au bureau

Le style des vêtements que les hommes portent au bureau a beaucoup changé. L’uniforme de travail des cadres tend vers la décontraction, le casual. Les cravates disparaissent et le Friday wear ne se limite plus au vendredi. Même les banquiers et les consultants remplacent le costume pour la chemise/jean ou le T-shirt.

Le style startup de la Silicon Valley se répand. Avant tout, il faut être bien dans ses pompes. C’est l’idée du : “venez au boulot comme vous êtes et comme vous vous sentez à l’aise.”

J’appelle ça : “T-shirt is the new suit”.

C’est le pari que j’ai fait quand j’ai lancé GoudronBlanc en 2011 : petit à petit, les hommes vont laisser tomber le costume et le remplacer par des T-shirts.

Et pour cela, les hommes ont besoin d’un T-shirt de haut qualité. Ça, c’est le T-shirt GoudronBlanc.

5. La mode chinoise

La Chine se positionne comme un eldorado pour les marques européennes et américaines. Celles-ci s’attendent à une croissance sur le marché chinois en 2021 (contrairement à l’Europe qui risque encore de soufrir du coronavirus).

Les maisons de luxe cherchent à plaire à la Chine et lance des collections spécialement conçues pour les consommateurs chinois.

Les tendances de mode homme - Luxe et Streetwear

Les maisons de luxe s’inspirent du streetwear pour plaire au marché chinois.

Voici ce que disait le PDG de LVMH Fashion Group à Business of Fashion en 2019 :

« Le marché mondial est entrain de changer d’une approche classique du style masculin à une approche plus orientée sur la mode et les tendances. Et le pays qui va avoir beacoup de poids est la Chine. Les hommes chinois sont fous de la mode. »

Et en ce moment, le streetwear a le vent en poupe.

Cela a donc poussé des maisons au style très classique, comme Givenchy, Dior, ou Burberry, à développer des collections beaucoup plus informelles qui reprennent ce style que le R&B a rendu populaire.

6. Un marché de plus en plus segmenté

Quand on prend du recul, on s’aperçoit que l’on fait face à un marché de plus en plus segmenté.

Chacun forge son style. On voit de moins en moins d’uniforme ou de style mainstream.

Au contraire, on voit cohabiter une multitude d’influences: preppy, workwear, streetwear, sportswear, formel, sartorial, BCBG, avant-gardiste, etc.

Aussi, il est fréquent d’observer que le style des hommes tend à être de plus en plus fluide. La même personne qui va s’habiller en costume un jour peut sortir avec un sweatshirt et un jogpant le lendemain.

Une mode masculine responsable

Les hommes sont de plus en plus conscients des enjeux de la mode responsable.

La mode masculine a été pionnère en la matière. Mais on voit désormais beaucoup d’hommes être soucieux de l’éthique de la chaîne de valeur et de l’origine des matières.

J’en suis plus que ravi ! Le sujet de la mode responsable me tient vraiment à cœur. Que ce soit au travers du blog GoudronBlanc ou des collections de T-shirts, nous cherchons toujours à promouvoir une mode plus responsable.

7. Un engouement pour la mode « glocale »

Les marques se préoccupent de plus en plus de l’impact des vêtements qu’elles vendent.

Et cela passe par une chaîne de valeur raisonnée et souvent de plus en plus locale. Par exemple, on le voit en France. Le made in France a le vent en poupe.

Trois raisons à cela :

  • L’aspect économique – Les Français sont très sensibles au soutient de l’économie locale. Mais c’est aussi le cas des Anglais et des Américains. On voit beaucoup de marques se bâtir sur le « made in chez nous ».
  • L’aspect social – La mode a externalisé sa production en Asie en négligeant les conditions de travail dans les ateliers. Produire dans le pays où les vêtements sont vendus tend à garantir de meilleures conditions de travail pour les couturières.
  • L’aspect environnemental – La mode est une industrie qui pollue et génère beaucoup de déchets. Produire près du lieu d’achat permet de réduire le transport et de mieux surveiller le respect de l’environnement.

Je parle ici de « glocale ». Car il y a quand même une dynamique européenne (global) qui s’inscrit aussi.

Et là encore, il y a trois raisons :

  • La croissance – Pour grandir, les marques doivent vendre au-delà de leur pays d’origine.
  • La qualité – Les ateliers ne sont pas tous égaux. Il faut parfois aller à l’étranger pour trouver des ateliers spécialisés. (C’est pour ça que les T-shirts GoudronBlanc sont fabriqués au Portugal.)
  • La matière – Toutes les matières ne poussent pas en France ou même en Europe. Le coton de qualité vient notamment d’Inde, d’Égypte, du Pérou et des États-Unis.

La tendance locale s’allie donc à une tendance global. Si le sujet vous intéresse, je vous recommande cet article sur le T-shirt français.

8. Le succès des matières écolo

L’un des pendants d’une mode responsable est d’utiliser des matières plus écologiques.

Je vois de plus en plus de lecteurs poser des questions sur l’origine des matières. Une attention particulière est donnée au coton biologique. Mais on voit également un intérêt pour le lin français et le chanvre.

9. L’intrigue des vêtements recyclés

Lorsqu’on parle de matières, on voit aussi le lancement de collections faites avec des matières recyclées.

Par exemple, il est possible de fabriquer des fibres de tissu à partir de bouteilles d’eau recyclées.

Certains vêtements sont maintenant fabriqués à partir de tissu issu du recyclage de bouteilles en plastique.

Certaines marques tentent aussi de proposer des vêtements en coton recyclé ou en laine recyclé.

Toutefois, il y a plusieurs choses à noter :

  • La durée de vie d’un vêtement recyclé est plus courte. Ce sont des fibres plus fragiles qui ont tendance à se casser ou à faire des peluches ;
  • Il n’existe pas de comparaisons claires en terme d’impact environnemental entre un vêtement recyclé et un vêtement fabriqué à partir de matières biologiques.

Si vous souhaitez en savoir plus, lisez cet article sur les vêtements recyclés.

10. La seconde main et l’occasion sont à la mode

Acheter d’occasion est à la mode.

Trois raisons :

  • Les vêtements d’occasion sont plus abordables ;
  • Cela donne l’opportunité de porter des vêtements vintage ;
  • C’est aussi un mode de consommation plus responsable.

De plus en plus d’hommes achètent d’occasion. On voit également des influenceurs parler des bons deals sur eBay, Vinted ou encore StockX. Et certaines marques mettent en avant des vêtements d’occasion de leur propre marque afin de donner un nouveau souffle de vie à leurs vêtements.

L’occasion est limitée par une chose importante : cela reste encore difficile de naviguer les catalogues et de trouver les vêtements qui vous plaisent.

11. Qualité > Quantité

Les hommes ont l’air assez d’accord sur la chose :

Acheter des vêtements de haute qualité est plus plaisant qu’acheter beaucoup de vêtements de mauvaise qualité.

De plus en plus d’hommes parlent alors “d’investissement” lorsqu’ils achètent des vêtements. Ils considèrent aussi bien le style, la coupe, la matière, que la durée du vie du vêtement. Et ils préfèrent acheter mieux et acheter moins.

C’est un parti pris que nous avons chez GoudronBlanc.

Nous sommes convaincus qu’il est plus sympa d’avoir quelques T-shirts de haute qualité, que de constamment acheter des T-shirts pas chers.

Et c’est la même chose pour tous les types de vêtements.

12. L’émergence location d’habits et accessoires

L’idée de location de vêtements de fête n’est pas nouvelle. Les hommes louent smokings et costumes de mariage depuis des décennies.

Mais des startups dépoussièrent ce système vieillissant.

Des plateformes comme Rent The Runway ont développé des systèmes logistiques qui permettent à toute personne de louer ses vêtements quasiment au quotidien.

Une vraie innovation.

Ici, on ne parle plus de deux essayages pour louer un costume, mais d’un flot quasi constant de nouveautés à porter, directement livrée chez vous. Ce système permet là aussi une consommation plus responsable.

La tendance de la location dans la mode homme est encore à ses débuts. Celle-ci est plus marquées dans la mode féminine.

Un marketing immersif

13. Les grosses plateformes tech dominent

Amazon, Facebook, Instagram, YouTube, ou Google… Rares sont les marques et les média qui peuvent s’en passer.

  • Vente sur Amazon
  • Publicités sur Facebook ou Instagram
  • Collaboration avec des influenceurs sur Instagram
  • Vidéos sur YouTube
  • Stratégie de SEO sur Google
  • Campagnes AdWords ou Google Shopping

Ces plateformes ont réussi à construire un quasi monopole de notre attention. Il est impossible de passer une journée sans utiliser un de leurs outils.

Et ces habitudes des consommateurs vont avoir un effet important sur les tendances de 2020.

Sont-ils irremplaçables ? Difficile à dire…

Mais cela fait déjà bien 10 ans qu’ils se sont faits une place de choix. Les challengers comme SnapChat, Pinterest, ou TikTok n’ont pour le moment su que se positionner à la marge.

14. L’expérience en magasin, une expérience unique

Alors que les boutiques e-commerce deviennent de plus en plus compétitives en terme de qualité d’expérience client, les magasins doivent se réinventer.

Comment ?

Pour cela, ils doivent jouer des avantages que le numérique ne peut pas encore proposer.

Magasin - Expérience - Canada Goose

Par exemple, Canada Goose a créé une chambre froide dans certaines de ses boutiques pour permettre à ses clients de tester ses doudounes à des températures inférieures à -15°C.

C’est la croissance des showrooms, studios, pop-ups éphémères, flagships, et boutiques “expérientielles”.

Boutique pop-up Converse

Cette boutique pop-up de Converse permet de personaliser ses paires de sneakers.

L’objectif des boutiques est d’aller au-delà de la simple transaction d’achat (plus pratique en ligne). Elles sont la pour offrir une vraie expérience, tel un musée ou une galerie d’art (tout en encourageant l’achat des produits).

15. Le shopping sur les réseaux sociaux

Le monde des réseaux sociaux (surtout Instagram) a une influence sur la façon dont les gens décident de s’habiller.

J’ai noté plusieurs tendances :

  1. Le succès des vêtements qui ressortent bien en photo – Par exemple, il est plus facile de faire de belles photos avec des vêtements aux couleurs prononcées que des vêtements noirs ;
  2. Les vêtements « éphémères » – De la même façon où les femmes veulent éviter de porter la même robe de soirée deux fois, maintenant on cherche à éviter la même tenue deux fois sur Instagram.

Instagram est une nouvelle façon de nous montrer en public.

Tendance mode Instagram - Tim Dessaint

Ce type de haut au pouvoir visuel fort rend très bien sur Instagram (@timdessaint)

La façon dont on s’habille à une influence sur l’image que l’on projette dans la vie réelle mais aussi sur internet.

Et cela change les règles de style.

16. Le règne des drops

Zara s’est fait un nom pour lancer, toutes les semaines (ou presque), des produits disponibles en quantité limitée.

Succès de la stratégie de Zara

Zara a été l’une des premières marques à lancer des collections en édition limitée (aujourd’hui souvent appelés « drops »).

Une super idée pour les boutiques et les marques :

Cela encourage les clients a revenir régulièrement pour voir les nouveautés. Et cela force  s’il y a quelque chose qui leur plaît, ils ont intérêt à ne pas trop se poser la question car le vêtement ne sera peut-être plus dispo la semaine d’après.

C’est un monde de la mode à deux vitesses. Les marques doivent toujours suivre les saisons mais offre un flot constant de nouveautés.

17. Une amélioration de l’expérience e-commerce

Il y a un mouvement continue d’amélioration de l’expérience client.

Acheter en ligne devient de plus en plus simple.

Le secteur du e-commerce travaille dure pour lever toutes les barrières à l’achat en ligne, comme le choix des tailles, des couleurs, ou d’une coupe.

Les meilleures plateformes e-commerce

Grâce à des systèmes décentralisés (où n’importe quel développeur peut contribuer à son amélioration au travers d’extensions), ces grosses plateformes e-commerce contribuent à l’amélioration de l’expérience client en ligne.

Ce sont des technologies comme la réalité augmentée ou le machine learning qui permettent de rendre l’expérience client en ligne encore plus réelle.

18. Les soldes permanentes

Il était une fois une époque où nous avions des soldes d’hiver et d’été.

Et c’était tout.

Les soldes permettent aux boutiques de brader les invendus en fin de saison. C’est un bon moyen pour mieux gérer son inventaire et éviter d’avoir trop de liquidités immobilisées.

Mais, aujourd’hui… les soldes sont tout le temps :

C’est un flot continue de discounts.

Ventes privées, offres spéciales rentrée, ou Black Friday. Toutes les excuses sont bonnes pour pousser les ventes en faisant chuter les prix.

Beaucoup de grandes marques ont besoin des soldes pour atteindre leur objectif de vente.

Une fois pris dans l’élan, il est difficile d’en sortir. Les consommateurs ont compris l’astuce et ne veulent plus payer le prix fort.

19. Ou pas de solde du tout ?

Certaines marques ont dit non.

Pourquoi ?

Il y a cette logique que le prix normal est un prix juste. Il permet de compenser pour les coûts de fabrication et coûts de distribution. C’est le strict nécessaire pour créer une marque pérenne.

Et c’est aussi la meilleure façon d’assurer une mode plus éthique.

Si vos vêtements vous coûtent moins cher qu’un sandwich, il faut se poser la question de qui en paye vraiment le prix.

Pour plus d’info, je vous conseille de lire cet article sur le vrai prix des vêtements.

20. Les pré-commandes

Cela fait déjà quelques années que les plateformes de crowdfunding comme Kickstarter, Indiegogo, ou Ulule ont permis le financement de nouveaux projets.

Quoi de neuf ?

Je vois aujourd’hui de nouvelles marques qui utilisent un système de pré-commande avant le lancement de chaque collection.

Une évolution des marques

21. Fusion entre marque et média

La vague internet a permis à toute marque de devenir un média à part entière.

Toutes les marques peuvent maintenant avoir leur propre magazine en ligne (blog ou Instagram) et média vidéo (YouTube) ou audio (podcast).

Également, tout média (magazine, chaîne de radio, ou influenceur) a la possibilité de créer sa propre marque. Et certains le font.

Le blog de mode Borasification a lancé sa marque d’accessoires, Borali.

Quelques exemples en France :

Le blog de mode masculine, BonneGueule, est un exemple de média en ligne qui a su se transformer. Le blog a sa propre ligne de vêtement et plusieurs boutiques physiques.

D’autres blogs comme VeryGoodLord et Borasification ont également choisi de lancer leurs propres produits.

Arnaud, le blogueur derrière VeryGoodLord, a lancé une collection de bralet qui a reçu un très bon retour.

Il est de plus en plus facile de lancer un concept. Mais le plus cher est d’avoir des clients.

Donc pour les blogs et influenceurs :

Si vous avez déjà une large audience de gens qui font confiance à votre média, vous avez tout intérêt à lancer votre propre marque.

22. Les marques asiatiques

On ne peut pas parler des tendances de mode sans mentionner l’Asie.

L’usine du monde s’améliore énormément en terme marketing. De plus en plus de marques asiatiques vont chercher à conquérir l’Europe et l’Amérique.

  • La Chine se positionne sur le prix.
  • La Corée se différencie avec son style.
  • Le Japon parle à ceux qui font attention aux détails et à la façon traditionnelle.

A titre d’exemple, j’ai déjà remarqué l’augmentation de la vente directe depuis la Chine sur des plateformes comme Aliexpress.

Site internet d'Aliexpress

Aliexpress suscite de plus en plus d’intérêt pour les petits budgets. Ce n’est, par contre, pas très en lien avec la mode responsable.

Les consommateurs ne s’y loupent pas. Ils ont compris qu’il était possible d’acheter des produits similaires à ceux qui sont disponibles sur Amazon pour beaucoup moins cher.

23. Un challenge pour les grandes marques

Ces dernières années ont été difficiles pour les grandes marques comme GAP, Zara et H&M. Il semble qu’il n’y ait qu’Uniqlo qui ait trouvé la bonne recette.

La crise sanitaire a rendu les choses encore plus difficiles avec la fermeture des boutiques pendant plusieurs mois. Ces marques doivent donc trouver de nouveaux moyens de retrouver une certaine rentabilité. Cela va passer par un investissement dans les canaux numériques, une attention à la mode responsable et arrêter de jouer sur les soldes à outrance.

24. Le succès des plateformes

En pleine crise sanitaire, les plateformes de mode s’en sont bien sorties. Elles affirment une croissance continue.

ASOS, FARFETCH, Zalando et Mr Porter sortent du lot. Elles ont bénéficier d’un replis des consommateurs des boutiques vers l’achat en ligne. Et cette tendance vers le e-commerce ne semble pas prête de partir.

22. L’avènement des marques dites direct-to-consumer

Face aux géants, on voit de plus en plus de jeunes marques spécialisées sur des créneaux de niche. Cela fait dix ans que les marques “direct-to-consumer” se multiplient.

Marques de vetements dites direct-to-consumer

Quelques marques de vêtements pour homme sans intermédiaire, dites « direct-to-consumer ».

Dans les années 2010, c’était quelque chose que tout le monde ne comprenait pas : “Comment ? Vous n’avez pas de boutique ?”

Mais ça a changé :

Aujourd’hui, les consommateurs s’y sont fait. Ils sont prêts à acheter une marque exclusivement disponible que sur internet.

Comme ces marques peuvent rayonner sur toute la France et même au-delà. Elles peuvent se permettre d’être super spécialisées et de plaire à clients qui vivent à des endroits différents.

GoudronBlanc, c’est un blog de mode masculine. Mais c’est aussi une belle marque de T-shirt pour homme.

Vous cherchez un T-shirt de haute qualité ?

Vous allez aimer le T-shirt GoudronBlanc, parce qu’il traverse les tendances.

T-shirts français blancs de la marque parisienne GoudronBlanc

Cliquez sur les T-shirts pour tous les découvrir.

Découvrez les T-shirts en cliquant ici.

Chaque année, je publie une liste des tendances de mode masculine qui vont influencer la façon dont les hommes s’habillent et dont ils achètent leurs vêtements et accessoires.

Voici les précédentes versions de cet article :

  • 21 tendances de mode homme importante en 2020 (lien).

Si vous avez des questions, vous pouvez nous contacter ici.