A la mi-saison, la veste de pluie s’impose.

Le temps est humide et venteux. Mais il fait encore trop chaud pour porter une parka.

Rien de mieux qu’un bon blouson imperméable pour se couvrir avec style.

Le problème, c’est qu’il y a pléthore de vestes coupe-vent, cirés, softshells, et vestes de pluie.

Du coup, quelle est la meilleure ?

Tout d’abord, explorons la spécificité des matières de ces manteaux imperméables. Ensuite, découvrez notre sélection des meilleures marques de veste de pluie pour homme.

Les matières les plus imperméables

Le nylon, la matière du passé

A l’origine le coupe-vent était en nylon.

Vous savez, cette matière bien plastique qui fait transpirer et colle à la peau.

Pour sûr, aucune chance qu’une goutte d’eau ne passe au travers.

Les manteaux imperméables en nylon ont fait leur apparition en 1955. L’un des plus connus est le fameux K-Way (dont je vous en parle plus en détail dans la suite de cet article).

Les vestes de pluie de qualité ne font plus tant transpirer (voici l’exemple de K-Way)

Avec le développement de la techwear, la technologie a bien évolué. Vous trouvez des matières imperméables beaucoup plus respirantes.

Le ciré, pas seulement pour les marins

A l’origine, le ciré est un vêtement de pluie utilisé par les marins.

Il consistait en une toile en coton imbibée d’huile de lin que l’on laissait sécher. Cela rendait le coton imperméable.

🤓 L’huile étant hydrophobe (impossible de mélanger de l’eau et de l’huile), les gouttes ne passait pas au travers. 🤓

De nos jours les cirés ressemblent plus à cela :

Ciré pour homme de la marque Petit Bateau

Le traditionnel ciré pour homme de la marque Petit Bateau

Ils sont en polyester avec une doublure en coton.

La membrane Gore-Tex, l’un des fleurons du techwear

Lorsque l’on parle de matière imperméable, il y a un nom qui vient en tête, c’est le Gore-Tex. Des marques comme Aigle ou The North Face utilisent la technologie Gore-Tex.

Manteau Aigle utilisant Gore-Tex

La marque Aigle utilise Gore-Tex pour certains de ses manteaux imperméables

Du coup, le Gore-Tex, qu’est-ce que c’est ?

Le Gore-Tex est une membrane textile qui sert à isoler. Elle présente trois avantages : elle est imperméable, coupe-vent, et respirante.

  1. Imperméabilité. Les pores du Gore-Tex sont 20 000 fois plus petits qu’une goutte d’eau. L’eau à l’état liquide ne peut pas passer au travers.
  2. Respirabilité. Toutefois, ces pores sont suffisamment larges pour permettre de laisser la transpiration s’échapper sous forme de vapeur d’eau.
  3. Coupe-vent. Les pores sont suffisamment fins pour ne pas laisser passer le vent. La membrane est donc totalement étanche.

Sachez que ces trois caractéristiques sont présentes dans toute matière imperméable de qualité.

Gore-Tex est également une marque. (C’est pour ça que nous avons tous son nom en tête.) La société Gore (oui, c’est son vrai nom) met sa marque et sa technologie sous licence. Les marques de veste de pluie payent donc pour avoir le droit de l’utiliser.

Le Gore-Tex n’est pas la seule technologie disponible. Certaines marques utilisent d’autres licences, et d’autres développent leur s propres matières avec plus ou moins d’accent sur l’aspect techwear.

D’autres technologies pour des vestes respirantes et imperméables

Certaines marques de blousons de pluie et coupe-vent développent leur propre technologie.

C’est le cas de K-Way (urban techwear) et de Rains (urban style plutôt que techwear) que j’ai testé pour vous. Et je vous donne mes avis en détail tout de suite.

Avis : K-Way, la marque historique de veste imperméable et coupe-vent

K-Way est littéralement synonyme de coupe-vent imperméable.

Qui n’a pas entendu la phrase : “Tu as bien pris ton K-Way ?”

La marque célèbre pour sa veste coupe-vent en nylon qui se range dans une pochette banane. Inventée en 1965 par Léon-Claude Duhamel, celle-ci a bien changé.

Sophie Marceau en K-Way dans La Boum

Un beau placement de produit : le K-Way sur les épaules de Sophie Marceau dans La Boum (1980)

Une société italienne (propriétaire de marques comme Superga) rachète K-Way en 2004. L’idée ? Repositionner K-Way comme marque premium. Depuis, la marque s’est refait une place de choix dans le monde de la mode française.

Fini le nylon qui fait transpirer, K-Way a fait évoluer sa technologie. Voici comment la marque historique de coupe-vent se décrit :

“Le K-Way 3.0 est indéchirable, 100% étanche mais respirant, et garde son ADN : protéger contre la pluie, le vent et le froid tout étant résolument pop, qu’il soit oversize ou cintré.”

Robert Dodd qui commercialise K-Way en France, explique la stratégie :

“Les gens qui la redécouvrent sont surpris, ravis de la retrouver et comprennent que les vêtements sont mieux finis et plus haut de gamme.”

Pour affirmer ce nouveau positionnement, K-Way a dû améliorer son produit.

Les différents modèles de veste K-Way

J’ai donc testé le Claude 3.0. C’est une version revisitée du K-Way classique à fermeture éclaire.

Comme le raconte Max du blog Eighties :

“Le modèle que nous avons connus [dans les années 70] ne contenait pas de fermeture éclair centrale comme les modèles apparus dans la seconde moitié des 80’s…”

Avant les années 80, le K-Way s’enfilait par la tête.

Publicité du coupe-vent K-Way en 1975

C’est le modèle classique de K-Way en 1975. Pas de fermeture éclaire jusqu’en bas, il s’enfile par la tête.

Aujourd’hui, le K-Way que l’on voit partout a une vraie fermeture éclaire qui descend jusqu’en bas.

La veste K-Way fermée

La fermeture éclaire colorée est d’ailleurs l’un des détails clef du K-Way

Mais alors que penser du nouveau K-Way ?

La veste offre une bonne protection du vent et de la pluie. Sans surprise, c’est une veste à porter quand la température est supérieure à 15°C.

Elle est donc parfaite une pour une journée pluvieuse de mi-saison.

La capuche prête en cas d’averse (heureusement pas de pluie lors de notre shooting)

Ce qui est très agréable est son poids plume. Cela m’a changé de la parka Canada Goose qui pèse bien plus d’un kilo.

Le K-Way ne pèse que 300 grammes. C’est une veste imperméable ultra-légère.

Je pense que c’est pour ça que les randonneurs l’appréciaient beaucoup. Aujourd’hui, les sportifs se tourneront sûrement vers des vêtements plus techniques, mais moins mode.

K-Way a clairement fait le choix de changer d’audience pour passer du randonneur au citadin.

Guerric de Ternay en K-Way avec un T-shirt GoudronBlanc

Le K-Way Claude 3.0 en bleu marine avec un T-shirt GoudronBlanc

K-Way a gardé sa portabilité. la nouvelle version du K-Way peut toujours se ranger dans sa banane. Je déconseille toutefois de le faire car cela froisse le tissu. La veste devient alors bien moins jolie à porter.

La veste vaut le coup alors ?

Le Claude 3.0 coûte 99€. Certains pourraient dire que ce prix n’est pas justifié pour une veste de pluie. Question de perspective. Sachez que l’équivalent chez Aigle, une veste respirante et imperméable, est à 110€.

Le blouson imperméable et compactable, Metropack, d'Aigle

Le blouson imperméable et compactable, Metropack, d’Aigle

L’équipe de développement produit de K-Way fait du beau travail. La qualité des finitions est au rendez-vous.

Tout est impeccable.

Veste de pluie de la marque K-Way

Intérieur comme extérieur, les finitions sont nickel.

Au niveau de la fermeture éclaire, K-Way l’a fait logoter.

(En général, les marques achètent les fermetures éclaires auprès de grossistes. C’est rare d’en voir une qui a été personnalisée.)

Même la fermeture éclaire a été retravaillée

Du coup, on en pense quoi ?

Opter pour un K-Way est donc une question de goût. Ce n’est pas un style de veste qui plaira à tout le monde.

Mais si vous aimez le style, allez-y. 👍 La qualité est au rendez-vous.

Avis : Rains, une marque danoise de cirés et vestes imperméables

Rains est une marque d’origine danoise qui propose des imperméables au look très minimaliste.

Manteau imperméable de la marque Rains

Le manteau Long Jacket de Rains, porté avec un T-shirt GoudronBlanc

Bien que la marque soit jeune (créée en 2011), elle a déjà fait ses preuves. Elle a trois boutiques en propre (en Belgique, au Danemark, et en France, à Paris) et elle est distribuée en ligne chez Topman et Asos. On la voit donc de plus en plus sur le dos des Européens.

La boutique Rains à Paris

Question positionnement, la stratégie de Rains est intéressante. Elle emprunte les codes visuels d’une marque haut de gamme, mais elle est en fait très accessible.

Son site au look très épuré pourrait faire penser à des marques comme Lemaire. Mais le prix de ses manteaux imperméables ne dépasse pas les 100 euros.

Les manteaux Rains, qu’en penser ?

Rains a décliné sa matière imperméable dans une gamme de manteaux allant de la veste coupe-vent au Mackintosh.

Mais celui qui m’a fait de l’œil est le manteau Long Jacket.

Manteau Rains pour homme

La Long Jacket est un imperméable au style épuré

C’est mon goût pour les pièces épurées qui m’a fait choisir la Long Jacket. Et cela faisait longtemps que je voulais porter un manteau long.

J’ai publié un avis complet sur le blog BonneGueule. Mais je vous résume cela ci-dessous.

La matière du manteau

Ce qui m’a surpris quand j’ai mis ce manteau pour la première fois, c’est que la Long Jacket de Rains est vraiment légère. C’est comparable à un K-Way (ce qui est étonnant pour un manteau long).

Matière imperméable utilisée par Rains

La matière imperméable de Rains (couleur bleu marine)

La matière utilisée est très fine. La marque utilise du polyester sur lequel est appliqué une couche de polyuréthane. Les coutures sont quand à elles soudées à l’ultrason. Tout cela rend le manteau totalement imperméable.

Excellent choix pour la mi-saison, le manteau Rains n’est pas des plus chaud

Attention. Ce n’est pas du grand techwear. Nous parlons d’un manteau à moins de 100 euros. Comme souligné sur Internet, la matière n’est pas toujours des plus respirantes. (Je précise que je n’ai pas eu ce problème.)

La coupe Rains

La coupe est plutôt large.

Notez que la coupe est un assez ample

Lorsque j’ai reçu ma Long Jacket, j’ai pensé avoir pris une taille trop grande. Mais les photos officielles du site Rains montrent que cela semble voulu par la marque.

Alors, quel est ton avis sur Rains ?

Niveau rapport qualité/prix, Rains est un choix excellent. A moins de 100 euros, vous ne serez pas déçu.

Manteau imperméable Rains pour homme avec T-shirt GoudronBlanc

Parfait pour un look simple.

Fan du style épuré de Rains, je porte ma Long Jacket avec un T-shirt blanc GoudronBlanc, un chino Carhartt, et des chaussures Faguo.

Parfait pour ceux qui veulent une veste de mi-saison ou un manteau imperméable au style minimaliste.

Pour ceux intéressés par une matière technique ou un manteau chaud, il y a de meilleures options (à des prix, par contre, plus élevés).

Les meilleures marques de veste de pluie et coupe-vent

Bien sûr, K-Way et Rains ne sont pas les seules marques qui proposent des vestes de pluie et des coupe-vent de qualité.

Si vous êtes à l’affût d’un autre style de veste, j’ai sélectionné ce qui me semble être les meilleures marques pour ce type de produit.

J’ai rangé ces marques dans trois catégories :

  1. Marques design
  2. Marques mainstream
  3. Marques d’entrée de gamme

Du côté marques design, vous allez aimer ces vestes de pluie :

Les manteaux Stutterheim, comparables à la marque Rains

Les manteaux Stutterheim, comparables à la marque Rains

Certaines marques plus mainstream valent aussi le coup. Les meilleurs d’entre-elles sont :

Pour ceux qui veulent faire des économies et n’ont besoin d’un blouson qu’en temps de pluie, voici les meilleures marques d’entrée de gamme :

  • Uniqlo
  • Décathlon avec sa marque Queshua

Ces deux dernières son un choix plus fonctionnel qu’esthétique.

En mi-saison, nous avons aussi besoin de pulls. Voici notre sélection des meilleures marques de cardigan pour homme.

Vous cherchez un T-shirt de qualité ? Un T-shirt qui va vous durer des années ?

T-shirts blancs pour homme GoudronBlanc

Cliquez sur les T-shirts pour les découvrir

Vous allez aimer les GoudronBlanc, parce qu’ils vont très bien avec un coupe-vent ou un imperméable.